Le forint se prépare-t-il à bénéficier du soutien des taux?

Les marchés

Le calendrier de la semaine comporte une "inflation" de réunions de politique monétaire. Outre la Fed, la Bank of Japan, la Bank of England, la banque centrale tchèque et la Riksbank de Suède prendront également leurs décisions demain. Notre attention ira surtout à la Suède. Il se pourrait que la banque centrale relève une première fois le taux d'intérêt (qui s'élève à présent à -0,5%), mais les jeux ne sont pas encore faits. Jusqu'il y a peu, le consensus penchait encore en faveur d'un premier relèvement, mais l'accès de faiblesse des statistiques et l'incertitude globale pourraient reporter ce "grand pas" à l'année prochaine. La banque centrale hongroise (MNB) a elle aussi pris hier une décision concernant sa politique. Comme prévu, les taux n'ont pas été modifiés. Le communiqué révélait par contre quelques changements d'accents.

La MNB amorce-t-elle un léger virage?

Jusqu'ici, la MNB menait une politique résolument incitative, surtout compte tenu des brillantes prestations économiques du pays. La MNB table en effet pour cette année sur une croissance de 4,7%! Force est d'admettre que dans ce contexte, des taux directeurs de -0,15% (taux d'intérêt de la facilité de dépôt) et 0,90% (taux des emprunts) sont pour le moins étonnants. De plus, la banque centrale dispose encore aussi de toute une série d'incitants peu conventionnels. Certes, la banque centrale hongroise doit avant tout garder à l'œil son objectif d'inflation. La Hongrie vise une inflation de 3%. L'inflation générale s'était installée depuis l'été au-delà de cet objectif de 3%, mais est contre toute attente retombée en novembre de 3,8% à 3,1% en glissement annuel. L'inflation sous-jacente, qui ne tient pas compte des prix volatils de l'énergie, évolue en revanche toujours en direction de 3%.

Au cours du cycle économique écoulé, la MNB avait une interprétation généralement prudente et accommodante des évolutions de la croissance et de l'inflation, ce qui lui permettait de maintenir une politique incitative. Hier, cependant, le ton rappelait nettement moins le chant des colombes. Les perspectives de croissance restent vigoureuses pour 2019 (3,5%), 2020 et 2021 (3,0%). L'économie n'a donc plus vraiment besoin du soutien monétaire dont elle bénéficie en ce moment. De plus, la MNB admet que l'inflation sous-jacente pourrait s'installer de manière durable aux alentours de l'objectif de 3%, voire au-delà. La banque centrale conclut en se disant prête à amorcer une normalisation très prudente et progressive de sa politique. Dans un premier temps, elle abandonnera pour ce faire peu à peu les mesures monétaires non conventionnelles.

Sans le dire aussi clairement, la MNB surveille aussi de près l'attitude de la BCE. Jusqu'ici, la MNB se refusait à diverger de la politique attendue de la part de la BCE. À cet égard, il est frappant qu'elle entreprenne à présent les premières démarches en direction d'une normalisation monétaire, précisément au moment où le marché commence à craindre que la BCE ne reporte pour plus longtemps son premier relèvement des taux d'intérêt. Le potentiel échange de timing entre la MNB et la BCE n'a pas échappé au marché des changes. Le forint a progressé de 323,5 à 322,25 EUR/HUF. Un petit pas, certes, mais qui n'en est pas moins remarquable vu la faible volatilité du différentiel EUR/HUF ces dernières semaines. Quoi qu'il en soit, beaucoup d'eau passera encore sous les ponts du Danube avant que la MNB ne relève formellement les taux. Si la MNB continue à accorder plus d'importance à la solidité des fondamentaux intérieurs qu'au timing de la politique de la BCE, le forint pourra bientôt entamer son processus de stabilisation. La zone de 326/328 EUR/HUF deviendra dans ce cas un niveau de résistance difficilement franchissable.
 

Figure - EUR/HUF: le forint se prépare-t-il à bénéficier du soutien des taux?

Source: Bloomberg

Disclaimer:

This publication contains short term financial and economic market commentary and can therefore not be regarded as investment research. This publication cannot be regarded as an investment recommendation nor does it propose any investment strategy whatsoever. The information constitutes a minor non-economic benefit which is made available to the public free of charge.
No part of this publication may be republished or rewritten in any form or by any means. KBC Bank NV has used its best efforts to rely on trustworthy sources in preparing this publication. No representations or warranties are made with respect to the accuracy or completeness of the contents of this publication. KBC Bank NV does not guarantee that the neither the proposed scenarios, risks and prognosis accurately reflect market expectations nor that they will materialize.
Neither KBC Bank NV nor any other member company of the KBC group (or one of its authorized persons) shall be liable for damages resulting from accessing, consulting or using the information in this publication.
KBC Bank NV is a credit institution incorporated under Belgian law and operating under the prudential oversight of the European Central Bank (ECB, Sonnemannstrasse 22, 60314 Frankfurt am Main, Germany). In day-to-day practice, European Central Bank exercises its oversight by means of a 'joint supervisory team', whose members include staff of the National Bank of Belgium (NBB, de Berlaimontlaan 14, 1000 Brussel, www.nbb.be).
KBC Bank NV is also under supervision by the Financial Services and Markets Authority as regards oversight of codes of conduct and the financial markets (Congresstraat 12-14, 1000 Brussel, www.fsma.be).
KBC Bank NV is a member of the KBC group. The website at www.kbc.com contains detailed information on the KBC group.

Publications liées

La couronne ne profite pas du relèvement de taux de la Norges Bank

MR20190920NorgesBank

Visions différentes de l'avenir au sein de la Fed

MR20190919_Verdeeldheid binnen de Fed

Le secteur de la construction : le dernier rempart

MR20190918_Bouwsector

Choc pétrolier: aucune raison de s'inquiéter?

MR20190917OlieMR
KBC utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Cela nous permet en outre de mieux répondre à vos besoins et à vos préférences. En continuant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. Vous souhaitez en savoir plus? Ou refuser les cookies?Cliquez ici.