YouGov a parlé!

Les marchés

Le célèbre institut de sondage britannique YouGov a publié cette semaine ses prévisions MRP extrêmement détaillées pour les élections parlementaires du 12 décembre. Contrairement aux sondages traditionnels, YouGov utilise un échantillon beaucoup plus large (> 100 000 personnes interrogées) et donne une prévision pour chacun des sièges parlementaires. C'est important, car le système électoral britannique fonctionne par district, selon le principe du “first-past-the-post” (scrutin uninominal majoritaire à un tour). Le candidat qui recueille le plus de voix est directement élu pour son district. YouGov répartit la population britannique en un grand nombre de sous-groupes sur la base des critères très variés (nombre de membres du ménage, diplômes obtenus...), analyse la préférence de vote de ces différents groupes et fait une évaluation de leur répartition géographique au niveau des quartiers.

YouGov a appliqué sa technique MRP pour la première fois lors des élections parlementaires britanniques de 2017 et avait été, à l'époque, le seul institut à prédire que les conservateurs de Theresa May perdraient leur majorité. Les attentes étaient donc particulièrement élevées mardi soir. Le verdict est clair: les "tories" de Boris Johnson l'emporteront haut la main. YouGov estime le nombre de sièges conservateurs à 359 sur les 650 que compte le parlement britannique, soit une progression de 47 sièges. Si l'on tient compte des marges d'erreurs statistiques, ce nombre devrait osciller entre 328 et 385. Les conservateurs devraient donc, dans tous les cas, obtenir une majorité. Selon YouGov, le virage à gauche opéré par Jeremy Corbyn et son Labour ne produira pas l'effet escompté. Le parti est crédité de 211 sièges, soit l'un de ses plus mauvais scores jamais obtenus. Les travaillistes cèderaient ainsi pas moins de 44 sièges aux conservateurs, principalement chez les fidèles du parti (les "heartlands"). Alors qu'ils votent traditionnellement pour le Labour, les districts électoraux principalement industriels des Midlands et du nord de l'Angleterre s'étaient en effet largement exprimés en faveur du Brexit lors du référendum. Ils se seraient donc laissés convaincre par le “let’s get brexit done” de Johnson. Fort de sa majorité, Johnson ne devrait avoir aucun problème à faire passer son accord au parlement avant la date butoir de fin janvier 2020 et le Brexit deviendra donc une réalité. Les plus partis ne joueront aucun rôle significatif. Les nationalistes écossais du SNP progresseront à 43 sièges, les libéraux-démocrates ("LibDems") n'en obtiendront que 13 et le parti du Brexit de Nigel Farage, qui a renoncé à affronter les conservateurs sur leurs terres, ne devrait remporter aucun siège.

La livre sterling a gagné du terrain après la publication du sondage MRP. Le cours EUR/GBP s'est replié en direction de 0,85, son niveau le plus bas depuis le mois de mai. À court terme, la victoire des conservateurs signifie que le risque extrême de Brexit sans accord devrait disparaître. Nous craignons que 2020 sera une année plus difficile pour la monnaie britannique. D'un point de vue économique, les indicateurs de confiance des entreprises PMI se trouvent à leurs niveaux les plus bas depuis le référendum sur l'UE. Tant l'industrie manufacturière que les secteurs des services et de la construction sont en contraction. En outre, la Banque d'Angleterre dispose encore de cartes monétaires dans son jeu. Enfin, la période de transition arrivera à son terme à la fin de l'année prochaine. Il s'agit de la date d'échéance, particulièrement serrée, actuellement fixée pour conclure un nouvel accord commercial avec l'UE. Le risque de "no deal" pourrait donc réapparaître à ce moment-là. Pour 2020, nous pensons que la paire EUR/GBP trouvera de nouveau un équilibre au sein d'une fourchette située grosso modo entre 0,87 et 0,9050.

Mathias Van der Jeugt, salle des marchés KBC

EUR/GBP: nouvelles difficultés pour la livre en 2020?

Bron: Bloomberg

Disclaimer:

This publication contains short term financial and economic market commentary and can therefore not be regarded as investment research. This publication cannot be regarded as an investment recommendation nor does it propose any investment strategy whatsoever. The information constitutes a minor non-economic benefit which is made available to the public free of charge.
No part of this publication may be republished or rewritten in any form or by any means. KBC Bank NV has used its best efforts to rely on trustworthy sources in preparing this publication. No representations or warranties are made with respect to the accuracy or completeness of the contents of this publication. KBC Bank NV does not guarantee that the neither the proposed scenarios, risks and prognosis accurately reflect market expectations nor that they will materialize.
Neither KBC Bank NV nor any other member company of the KBC group (or one of its authorized persons) shall be liable for damages resulting from accessing, consulting or using the information in this publication.
KBC Bank NV is a credit institution incorporated under Belgian law and operating under the prudential oversight of the European Central Bank (ECB, Sonnemannstrasse 22, 60314 Frankfurt am Main, Germany). In day-to-day practice, European Central Bank exercises its oversight by means of a 'joint supervisory team', whose members include staff of the National Bank of Belgium (NBB, de Berlaimontlaan 14, 1000 Brussel, www.nbb.be).
KBC Bank NV is also under supervision by the Financial Services and Markets Authority as regards oversight of codes of conduct and the financial markets (Congresstraat 12-14, 1000 Brussel, www.fsma.be).
KBC Bank NV is a member of the KBC group. The website at www.kbc.com contains detailed information on the KBC group.

Publications liées

Noël précoce en 2019

MR20191213

De proactif à réactif

MR20191212_Fed

Les défis derrière la façade du Brexit

MR20191122VKbrexit

Banques centrales: hier, aujourd'hui et demain

MR20191210_Centrale banken
Nous utilisons des cookies et technologies similaires pour garantir le bon fonctionnement de notre site internet et rendre votre navigation plus agréable. Ils nous permettent aussi d’adapter notre site à vos besoins et préférences. En continuant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Vous souhaitez en savoir plus? Ou vous n’êtes pas d’accord?Cliquez ici.