Des attentes très élevées pour Draghi

Les marchés

Jeudi, Mario Draghi présidera sa dernière réunion assortie de nouvelles prévisions. Pour la Banque centrale européenne (BCE), c'est généralement le moment idéal pour ajuster les paramètres de sa politique monétaire. Il ne fait aucun doute que la banque abaissera, pour la première fois depuis longtemps, son taux directeur. Draghi prépare déjà depuis longtemps les investisseurs à ce scénario. Seule l'ampleur de la baisse de taux fait encore l'objet de discussions: 10 ou 20 points de base? Nous misons plutôt sur 10pb, car nous pensons que l'opposition (des Allemands et des Néerlandais) à un assouplissement plus important est encore trop grande. L'utilité marginale d'une baisse de taux est en outre devenue limitée et nous nous approchons du point où les effets secondaires indésirables des taux (encore plus) négatifs risquent de prendre le dessus. Ce débat est déjà en cours au sein de la BCE depuis quelques mois et va probablement se traduire de manière concrète ce jeudi. En témoigne une réponse donnée par Draghi après la réunion de politique de juillet: "So we had that discussion as well and now the statement says that if we are to lower interest rates, that will come with mitigating measures. That is quite clear.” Concrètement, cela signifie qu'une partie des dépôts des banques auprès de la BCE ne sera probablement plus pénalisée par des taux négatifs.

Dans notre scénario de base, la BCE adaptera aussi sa "forward guidance". Le marché anticipe déjà en grande partie l'éventualité de taux (encore) plus bas pendant (encore) plus longtemps. Les avis sont en revanche plus partagés sur un éventuel redémarrage de l'assouplissement quantitatif. Nous ne sommes pas convaincus que Draghi décidera de relancer tout de suite le programme d'achats nets d'obligations d'État. L'élément de rareté pèse plus que jamais dans la balance. Et le fait de chipoter aux paramètres pour y remédier devrait se heurter à pas mal de résistance en interne. Est-ce d'ailleurs encore le rôle d'un président sur le départ?

Nous sommes relativement prudents dans nos prévisions relatives à une intervention de la BCE. Il ne faut néanmoins pas oublier que Draghi est étiqueté comme une colombe sur le plan monétaire. Dans le passé, il a déjà à plusieurs reprises surpris par son attitude très accommodante. D'un autre côté, le marché a déjà été très loin dans ses anticipations ces dernières semaines. Hier, nous avons cependant assisté à un repositionnement vers plus de prudence: les taux allemands ont gagné jusqu'à 7pb, surtout sur la partie longue de la courbe. Notamment en raison de rumeurs de plus en plus insistantes évoquant des mesures de relance budgétaires en Allemagne. Nous pensons aussi toutefois que le marché a voulu atténuer des attentes particulièrement élevées pour jeudi. Nous restons cependant persuadés que Draghi et les siens auront du mal à aller au-delà des attentes. Hier, le taux à dix ans allemand a déjà franchi un premier niveau de résistance (intermédiaire) de -0,61%. Jeudi, la BCE pourrait confirmer cette rupture. Si Draghi ne parvient en effet pas à satisfaire les attentes, cela aura naturellement aussi des conséquences sur le cours EUR/USD. Une reprise au-dessus de 1,11 fera alors certainement partie des possibilités. La semaine prochaine, ce sera au tour de la Fed de se réunir. Celle-ci aura alors l'occasion de "répliquer".

Un cours EUR/USD au delà de 1,11 jeudi?

Bron: Bloomberg

Disclaimer:

This publication contains short term financial and economic market commentary and can therefore not be regarded as investment research. This publication cannot be regarded as an investment recommendation nor does it propose any investment strategy whatsoever. The information constitutes a minor non-economic benefit which is made available to the public free of charge.
No part of this publication may be republished or rewritten in any form or by any means. KBC Bank NV has used its best efforts to rely on trustworthy sources in preparing this publication. No representations or warranties are made with respect to the accuracy or completeness of the contents of this publication. KBC Bank NV does not guarantee that the neither the proposed scenarios, risks and prognosis accurately reflect market expectations nor that they will materialize.
Neither KBC Bank NV nor any other member company of the KBC group (or one of its authorized persons) shall be liable for damages resulting from accessing, consulting or using the information in this publication.
KBC Bank NV is a credit institution incorporated under Belgian law and operating under the prudential oversight of the European Central Bank (ECB, Sonnemannstrasse 22, 60314 Frankfurt am Main, Germany). In day-to-day practice, European Central Bank exercises its oversight by means of a 'joint supervisory team', whose members include staff of the National Bank of Belgium (NBB, de Berlaimontlaan 14, 1000 Brussel, www.nbb.be).
KBC Bank NV is also under supervision by the Financial Services and Markets Authority as regards oversight of codes of conduct and the financial markets (Congresstraat 12-14, 1000 Brussel, www.fsma.be).
KBC Bank NV is a member of the KBC group. The website at www.kbc.com contains detailed information on the KBC group.

Publications liées

La couronne ne profite pas du relèvement de taux de la Norges Bank

MR20190920NorgesBank

Visions différentes de l'avenir au sein de la Fed

MR20190919_Verdeeldheid binnen de Fed

Le secteur de la construction : le dernier rempart

MR20190918_Bouwsector

Choc pétrolier: aucune raison de s'inquiéter?

MR20190917OlieMR
KBC utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Cela nous permet en outre de mieux répondre à vos besoins et à vos préférences. En continuant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. Vous souhaitez en savoir plus? Ou refuser les cookies?Cliquez ici.