Les marchés des taux sonnent l'alarme

Les marchés

Le mois passé a été particulièrement chahuté sur les marchés des taux. Les principaux taux européens et américains ont perdu de 50 à 60 points de base. Les obligations souveraines de pays tels que l'Allemagne ou les Pays-Bas affichent désormais toutes un rendement négatif et se trouvent à des planchers historiques. En Belgique, les taux sur les échéances allant jusqu'à 7 ans sont également passés sous la barre de 0%. Les courbes des taux aux États-Unis et au Royaume-Uni se sont inversées entre les échéances à 2 ans et à 10 ans. Les taux à court terme sont donc supérieurs aux taux à long terme. Le signal envoyé par les marchés des taux est on ne peut plus clair: le ralentissement de la croissance (mondiale) est en train de se transformer en récession. Cela fait déjà quelque temps que nous assistons à une croissance à deux vitesses, la bonne tenue des secteurs des services intérieurs masquant la faiblesse des secteurs industriels tournés vers l'exportation. On a longtemps pensé que le secteur des services serait capable de compenser un coup de mou passager dans l'industrie. Maintenant que la contraction a pris un caractère permanent au niveau de l'industrie, on craint également pour le secteur des services.

Le spectre de la récession est un thème dominant sur les marchés. Seule une amélioration durable des chiffres économiques ou une posture plus transparente des banques centrales pourrait faire évoluer les choses. Les obligations d'État allemandes ou américaines mises à part, ce thème a profité à des valeurs refuges comme le yen japonais, le franc suisse ou l'or. Le cours EUR/USD apparaît comme un havre de paix malgré une volatilité accrue, mais nous continuons de penser que les États-Unis sont les mieux placés pour obtenir, à terme, une monnaie plus faible....

Le ralentissement de la croissance a entraîné une révision des prévisions concernant la politique des banques centrales. Pour la BCE, le marché table sur au moins deux baisses du taux de dépôt de 10 points de base d'ici à la mi-2020. Le taux de dépôt devrait donc s'élever à -0,6% à ce moment-là. Nous nous sommes encore récemment interrogés sur l'efficacité de telles mesures. S'il faut en croire les membres de la BCE, la banque ne devrait pas se contenter d'abaisser ses taux en septembre. Elle pourrait, entre autres, également modifier sa "forward guidance", procéder à de nouveaux achats d'actifs ou mettre en place un système de taux de dépôt différencié. Le procès-verbal de la dernière réunion de la banque, qui sera publié cet après-midi, pourrait déjà permettre d'y voir plus clair. Aux États-Unis, la Fed a été dépassée par la réalité économique et les marchés. En juillet, la banque centrale américaine a abaissé son taux directeur tout en soulignant qu'il s'agissait d'un ajustement ponctuel de milieu de cycle. Demain, son président, Jerome Powell, prononcera un important discours lors du symposium de Jackson Hole. Nous pensons qu'il devrait à cette occasion changer son fusil d'épaule. La politique de normalisation sera probablement définitivement enterrée et remplacée par une déclaration d'intention dans laquelle la Fed s'engagera à protéger l'économie des chocs. Le procès-verbal de la réunion de la Fed publié hier est à cet égard intéressant. Un examen du cadre monétaire de la Fed mené en interne est notamment arrivé à la conclusion que la banque pourrait, à l'avenir, plus facilement recourir à des mesures non conventionnelles, comme une politique de communication autour de taux ou des achats d'actifs, grâce aux enseignements tirés durant les années qui ont suivi la crise. Le marché table pour le moment toujours sur de nouvelles baisses de taux. La probabilité de trois assouplissements consécutifs en septembre, octobre et décembre est actuellement estimée à 50%.

Mathias Van der Jeugt, salle des marchés KBC

Évolution de la courbe des taux de swap européens entre le 12/07 (jaune) et hier (vert).

Bron: Bloomberg

Disclaimer:

This publication contains short term financial and economic market commentary and can therefore not be regarded as investment research. This publication cannot be regarded as an investment recommendation nor does it propose any investment strategy whatsoever. The information constitutes a minor non-economic benefit which is made available to the public free of charge.
No part of this publication may be republished or rewritten in any form or by any means. KBC Bank NV has used its best efforts to rely on trustworthy sources in preparing this publication. No representations or warranties are made with respect to the accuracy or completeness of the contents of this publication. KBC Bank NV does not guarantee that the neither the proposed scenarios, risks and prognosis accurately reflect market expectations nor that they will materialize.
Neither KBC Bank NV nor any other member company of the KBC group (or one of its authorized persons) shall be liable for damages resulting from accessing, consulting or using the information in this publication.
KBC Bank NV is a credit institution incorporated under Belgian law and operating under the prudential oversight of the European Central Bank (ECB, Sonnemannstrasse 22, 60314 Frankfurt am Main, Germany). In day-to-day practice, European Central Bank exercises its oversight by means of a 'joint supervisory team', whose members include staff of the National Bank of Belgium (NBB, de Berlaimontlaan 14, 1000 Brussel, www.nbb.be).
KBC Bank NV is also under supervision by the Financial Services and Markets Authority as regards oversight of codes of conduct and the financial markets (Congresstraat 12-14, 1000 Brussel, www.fsma.be).
KBC Bank NV is a member of the KBC group. The website at www.kbc.com contains detailed information on the KBC group.

Publications liées

Fin de la fiesta espagnole?

MR2019120 Fin de la fiesta espagnole?

Interférence entre les politiques budgétaire et monétaire

MR20191911Mon

La guerre, un cessez-le-feu ou la paix tant attendue?

MR201911811Handel

Les économies d'Europe centrale tiennent bon

MR20191115_Centraal Europa
KBC utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Cela nous permet en outre de mieux répondre à vos besoins et à vos préférences. En continuant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. Vous souhaitez en savoir plus? Ou refuser les cookies?Cliquez ici.