Les banquiers centraux tracent leur propre chemin en Europe centrale

Les marchés

L'actualité est toujours dominée par les tensions géopolitiques. Un contexte qui joue en faveur de l'or, du yen japonais et du franc suisse et qui met les taux américains, les bourses et le dollar sous pression. La probabilité que les statistiques américaines ou le discours du président de la Fed, Jerome Powell, modifie la donne aujourd'hui est plutôt mince. Si les yeux sont essentiellement tournés vers les grandes banques centrales, les réunions de politique monétaire prévues en Hongrie et en Tchéquie méritent tout de même aussi notre attention.

Nouvelle hausse du taux de dépôt par la MNB?


Cet après-midi, il est possible que la banque centrale hongroise procède à un nouveau relèvement de son taux de dépôt, après celui effectué en fin mars (-0,15% à -0,05%). L'intervention du mois de mars a marqué le début symbolique d'un processus de normalisation de politique, qui a depuis lors déjà ralenti. Début symbolique, parce que la MNB a au même moment annoncé le lancement d'un nouveau programme d'achat d'obligations d'entreprise (à partir du 1er juillet). Au premier trimestre de cette année, le forint avait gagné beaucoup de terrain en prévision d'un changement de cap monétaire, avec un cours EUR/HUF passant de 322 à 313. Mais en fin mars, la paire de devises avait renoué avec ses niveaux de début d'année, voire plus haut. Retour à aujourd'hui. L'économie hongroise ne montre pour le moment pas beaucoup de signes de faiblesse. Au premier trimestre, le PIB a enregistré une croissance de 1,5%, principalement grâce à la consommation intérieure (hausses salariales réelles) et aux investissements liés à l'utilisation des fonds européens. Outre la vigueur de la croissance, l'inflation générale (3,9% en glissement annuel) et l'inflation de base (4% en glissement annuel) se trouvent toutes les deux dans la partie supérieure de la fourchette "acceptable" de 2%-4%. Cette combinaison de croissance et d'inflation crée de la place pour une deuxième hausse prudente du taux de dépôt, de -0,05% à 0,05%. Faute d'allusions à de possibles autres interventions, cette hausse n'aura à elle seule vraisemblablement pas beaucoup d'impact sur le forint. Elle permettra néanmoins de mieux protéger le plafond du cours EUR/HUF, surtout tant que la BCE sera encline à assouplir sa politique.


Baisses de taux en Tchéquie?


Demain, ce sera au tour de la banque centrale tchèque (CNB) de faire connaître sa décision. En début mai, celle-ci avait encore rehaussé son taux directeur, de 1,75% à 2%. Ensuite, la banque avait adopté une attitude assez prudente: "le prochain mouvement de taux pourrait aller dans les deux sens". Il y a peu, le gouverneur Jiří Rusnok a expliqué qu'il s'attendait surtout à une politique inchangée dans les 12 prochains mois. Les fêlures affichées par la croissance tchèque doivent être mises en regard de l'inflation. Celle-ci a grimpé à 2,9% en glissement annuel et est également proche de la limite supérieure de la marge de fluctuation acceptable de 1% autour de l'objectif de 2%. Contrairement à ce qui se passe, par exemple, aux États-Unis ou dans la zone euro, nous ne pensons pas que la CNB utilisera un biais accommodant. La couronne tchèque se trouve toujours à un niveau inférieur à celui où la banque centrale l'attend (EUR/CZK 25,30 en moyenne). Tant que Rusnok et ses collègues n'annonceront pas de baisses de taux, la balance sur le marché des changes continuera probablement de pencher en faveur de la couronne tchèque. La paire EUR/CZK flirte avec la limite inférieure du canal dans laquelle elle évolue depuis quelques mois (EUR/CZK 25,40).

Mathias Van der Jeugt, salle des marchés KBC

Le cours EUR/CZK flirte avec la limite inférieure du canal (25,40) dans lequel il évolue depuis quelques mois.

Bron: Bloomberg

Disclaimer:

This publication contains short term financial and economic market commentary and can therefore not be regarded as investment research. This publication cannot be regarded as an investment recommendation nor does it propose any investment strategy whatsoever. The information constitutes a minor non-economic benefit which is made available to the public free of charge.
No part of this publication may be republished or rewritten in any form or by any means. KBC Bank NV has used its best efforts to rely on trustworthy sources in preparing this publication. No representations or warranties are made with respect to the accuracy or completeness of the contents of this publication. KBC Bank NV does not guarantee that the neither the proposed scenarios, risks and prognosis accurately reflect market expectations nor that they will materialize.
Neither KBC Bank NV nor any other member company of the KBC group (or one of its authorized persons) shall be liable for damages resulting from accessing, consulting or using the information in this publication.
KBC Bank NV is a credit institution incorporated under Belgian law and operating under the prudential oversight of the European Central Bank (ECB, Sonnemannstrasse 22, 60314 Frankfurt am Main, Germany). In day-to-day practice, European Central Bank exercises its oversight by means of a 'joint supervisory team', whose members include staff of the National Bank of Belgium (NBB, de Berlaimontlaan 14, 1000 Brussel, www.nbb.be).
KBC Bank NV is also under supervision by the Financial Services and Markets Authority as regards oversight of codes of conduct and the financial markets (Congresstraat 12-14, 1000 Brussel, www.fsma.be).
KBC Bank NV is a member of the KBC group. The website at www.kbc.com contains detailed information on the KBC group.

Publications liées

Visions différentes de l'avenir au sein de la Fed

MR20190919_Verdeeldheid binnen de Fed

Le secteur de la construction : le dernier rempart

MR20190918_Bouwsector

Choc pétrolier: aucune raison de s'inquiéter?

MR20190917OlieMR

Le consommateur américain tient bon

MR20190916_Amerikaanse consument
KBC utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Cela nous permet en outre de mieux répondre à vos besoins et à vos préférences. En continuant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. Vous souhaitez en savoir plus? Ou refuser les cookies?Cliquez ici.