Statistiques européennes en mal de croissance

Les marchés

Hier, la Commission européenne a publié ses nouvelles prévisions pour les économies européennes (Spring Forecast 2019). Cette grand-messe annuelle pour décideurs et critiques politiques constitue un point d'ancrage pour la politique future. Cette année encore, quelques enseignements intéressants peuvent en être retirés, d'autant plus pertinents à l'approche des élections du Parlement européen. Les nouvelles prévisions renferment un message explicite: l'Europe a grand besoin de croissance, et l'absence d'expansion maintient les finances publiques de nombreux États membres dans une situation précaire.

La Commission européenne pointe du doigt l'incertitude du climat international, qui joue des tours aux économies européennes. Par ailleurs, de nombreux facteurs propres aux secteurs et aux pays ont joué un rôle dans le récent ralentissement de la croissance, lequel a principalement touché l'Allemagne. La Commission est cependant convaincue que la dynamique intérieure est suffisamment forte que pour garantir à l'économie européenne une croissance modérée et la tirer de sa mauvaise passe actuelle. Le consommateur européen joue donc un rôle crucial pour maintenir à flot le navire européen dans le climat international houleux. La création d'emploi et les hausses salariales graduelles doivent former un rempart contre la conjoncture plus difficile qui règne sur les marchés internationaux. La Commission s'attend dès lors à une croissance plus marquée de 1,5% en 2020, après un ralentissement à 1,2% en 2019. Cette prévision est légèrement plus optimiste que le scénario de croissance avancé par KBC. Deux éléments cruciaux du raisonnement et du calcul de la Commission résident dans la résilience de la confiance des consommateurs et un désamorçage des conflits commerciaux internationaux. Reste à voir si le consommateur européen conservera son optimisme même si la croissance de l'emploi se met à décliner et si au moins quelques entreprises se retrouvent confrontées à davantage de difficultés devant la volatilité accrue du contexte international. Les derniers jours ont douloureusement prouvé que les conflits commerciaux internationaux sont loin d'être résolus. La recrudescence — pour ne pas dire l'aggravation — du conflit commercial entre les États-Unis et la Chine pourrait être le signe annonciateur de tensions commerciales entre les États-Unis et l'Union européenne.


Les perspectives de croissance de l'économie européenne sont donc des plus incertaines. Les nouvelles prévisions relatives aux finances publiques indiquent clairement que la marge budgétaire est limitée. Les déficits annuels ne semblent pas poser problème à première vue, mais ils sont tout de même critiques du fait de l'endettement accumulé dans une perspective historique. En principe, nombre d'États membres de l'UE — pas tous, certes — devraient poursuivre leurs assainissements. Vu la lassitude manifestée par la population européenne à l'égard de la politique d'austérité, qui repose d'ailleurs souvent davantage sur une perception que sur des faits, on peut s'interroger sur l'impact qui en découlera pour la consommation européenne. Mais d'un autre côté, la poursuite des assainissements est essentielle pour l'avenir de l'économie européenne, et devra de préférence s'assortir de réformes structurelles. La recherche d'un équilibre constituera le grand défi des pays portant un lourd héritage du passé. Sur fond d'une croissance économique en déclin, il s'agira d'une mission périlleuse, pour ne pas dire impossible. La croissance économique reste le fondement le plus solide susceptible d'imprimer des élans favorables aux marchés. Si cette base s'affaiblit sans crier gare, des réactions négatives des marchés ne sont pas à exclure.


 

Prévisions pour la zone euro en 2019 (ECFIN) pour la croissance réelle (%; en bleu) et les bilans publics (% du PIB; en orange)

Disclaimer:

This publication contains short term financial and economic market commentary and can therefore not be regarded as investment research. This publication cannot be regarded as an investment recommendation nor does it propose any investment strategy whatsoever. The information constitutes a minor non-economic benefit which is made available to the public free of charge.
No part of this publication may be republished or rewritten in any form or by any means. KBC Bank NV has used its best efforts to rely on trustworthy sources in preparing this publication. No representations or warranties are made with respect to the accuracy or completeness of the contents of this publication. KBC Bank NV does not guarantee that the neither the proposed scenarios, risks and prognosis accurately reflect market expectations nor that they will materialize.
Neither KBC Bank NV nor any other member company of the KBC group (or one of its authorized persons) shall be liable for damages resulting from accessing, consulting or using the information in this publication.
KBC Bank NV is a credit institution incorporated under Belgian law and operating under the prudential oversight of the European Central Bank (ECB, Sonnemannstrasse 22, 60314 Frankfurt am Main, Germany). In day-to-day practice, European Central Bank exercises its oversight by means of a 'joint supervisory team', whose members include staff of the National Bank of Belgium (NBB, de Berlaimontlaan 14, 1000 Brussel, www.nbb.be).
KBC Bank NV is also under supervision by the Financial Services and Markets Authority as regards oversight of codes of conduct and the financial markets (Congresstraat 12-14, 1000 Brussel, www.fsma.be).
KBC Bank NV is a member of the KBC group. The website at www.kbc.com contains detailed information on the KBC group.

Publications liées

La couronne ne profite pas du relèvement de taux de la Norges Bank

MR20190920NorgesBank

Visions différentes de l'avenir au sein de la Fed

MR20190919_Verdeeldheid binnen de Fed

Le secteur de la construction : le dernier rempart

MR20190918_Bouwsector

Choc pétrolier: aucune raison de s'inquiéter?

MR20190917OlieMR
KBC utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Cela nous permet en outre de mieux répondre à vos besoins et à vos préférences. En continuant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. Vous souhaitez en savoir plus? Ou refuser les cookies?Cliquez ici.